Café à l’œuf, souvenir du Vietnam

Café au lait condensé et à l’œuf, une originalité vietnamienne qui en fait presqu’un petit déjeuner complet pour ceux qui prennent du lait. À remplacer par le crème de coco pour en faire une version adaptée et délicieuse… souvenir du Vietnam !

Au IXème siècle, le café est devenu l’une des boissons les plus populaires à l’échelle mondiale. La culture du café se développe dans de nombreux pays tropicaux comme au Vietnam. Le caféier est initialement cultivé par les français dans le Nord du Vietnam depuis 1888. Maintenant, Vietnam est le deuxième pays-exportateur de café du monde. C’est aussi une boisson très apprécié des vietnamiens.

Il faut savoir que le goût du café varie selon le terrain et que chaque pays a sa façon de le préparer. Examinons la technique vietnamienne…

Café vietnamien – une must-have boisson à déguster au Vietnam

Le café vietnamien n’a rien à voir avec un cappuccino, un espresso ou encore un americano. C’est difficile à décrire à vrai dire. Il goûte le Vietnam ! Plus exactement on pourrait le café dans les cafés plutôt amers.

Après être torréfiés, des grains de café sont moulus puis versés dans un filtre en métal (voir photo) individuel placé au dessus d’une tasse en verre. Ensuite, on ajoute de l’eau chaude et on attend quelques minutes. Le café goûte tranquillement dans la tasse. C’est donc une préparation assez simple. Et la première on reste assez surpris par cette technique aussi simple qu’efficace. C’est vrai que l’on est loin la cafetière en verre sur un chauffe-plat du Tim !

Les vietnamiens boivent rarement leur café noirs. On lui ajoute (sauf avis contraire de votre part) du lait concentré sucré. C’est un vieux truc de la colonisation française que le Vietnam a conservé même après le départ des français.

Vous pouvez aussi vous faire servir un café à œuf, une spécialité hanoïenne. Dans le lait condensé sucré, soit l’œuf cru est battu directement dans un café chaud, soit des jaunes d’œufs sont fouettés au batteur comme en neige puis versés sur le café. La deuxième recette est plus authentique.

Au Vietnam en général et dans les grandes villes en particulier, il est facile de trouver des gargotes qui offrent ces cafés. Ils sont aussi offerts dans les petits hôtels locaux. Les vietnamiens adorent siroter un café sur les trottoirs, sous l’ombre des arbres, notamment à Hanoï. Il vous en coûtera, selon la déco, la popularité de l’endroit et la qualité du café entre 15.000 et 50.000 VND.

Si comme moi, le lait ne fait plus partie de votre vie, remplacer le lait condensé par le crème de coco. Vous obtiendrez une version adaptée et vraiment délicieuse avec une touche encore plus exotique !

 

La recette