Diversification menée par l’enfant

Adieu purée ! Bonjour l’autonomie saine… Mais, votre bambin de 6 mois aimera-t-il les textures ? Et vous le déroulement des repas ? ou les dégâts sur votre plancher ?

Définition

La DME consiste à laisser l’enfant apprendre à s’alimenter avec des aliments solides de façon autonome en respectant le développement de ses aptitudes, sa motricité, ses goûts et son éveil. Alors que la méthode classique avec les purées peut être perçue comme une forme de gavage, la DME est considérée comme une technique plus respectueuse.

Conditions minimums

  • L’enfant doit être prêt à le faire.
  • Il doit être curieux et intéressé par la nourriture.

Les grands principes

– On ne propose pas des purées ou des soupes mais des aliments solides : entiers, sous forme de bâtonnets, en gros morceaux, cuits ou crus
– L’enfant mange en toute autonomie (bien souvent avec ses mains)
– Il choisit dans son assiette ce qu’il va manger.

Quand : à partir de six mois 

  • À cet âge, un enfant est capable de mastiquer.
  • Il peut aussi prendre les aliments dans ses mains et les porter à sa bouche pour les manger. Valider sa dextérité et sa capacité de préhension de ses mains.
  • Il prendra beaucoup de temps et mangera peu au début de la DME. Il faut donc avoir le temps. On ne fait pas de la DME entre 2 courses et dans le bruit.

Attention : si votre bébé n’est pas encore capable de tenir assis seul ou de se tenir la tête, il est trop tôt

Comment :

  • Les repas se prennent en famille : autonomie ne veut pas dire manger tout seul. Partager un repas en famille, c’est aussi imiter les autres. Un bon exemple à suivre.
  • Tout le monde mange la même chose ou à peu près.
  • Une assiette variée : des légumes, des fruits, de la viande de la taille de la paume de l’enfant pour qu’il saisisse facilement les morceaux.
  • Ne pas inciter l’enfant mais le laisser faire.
  • Pensez à protéger le sol ( ex. papier journal par terre) et mettre un bavoir à manches au départ
  • Ne jamais laisser manger un enfant sans surveillance.
  • Et dans le calme ou la joyeuse animation familiale (mais pas avec la télé…).

Quels aliments ? Quelle cuisson ?

  • Des légumes, des fruits, de la viande, des pâtes et même du poisson.
  • Privilégiez la cuisson à la vapeur.

Exemple : un bouquet de brocoli ou une carotte vapeur, un cube de courge musquée, un morceau de morue vapeur, du pain grillée et graissée etc.

Note : Si vous allaitez, donnez le sein en premier jusqu’à l’âge de 8 ou 9 mois. Après, vous pourrez commencer par les aliments solides et donner le sein en « dessert ».

 

Autonome mais…

La DME ne veut pas dire manger exactement comme nous. Respectez le plan d’introduction des aliments, ne salez pas, proposez des aliments cuits selon l’âge, évitez le fromage au lait cru ou poisson cru (shushi…), etc…

L’enfant choisit ce qu’il veut manger. Certes ! Certains enfants ne mangeraient que du pain et du fromage, leur aliment doudou. N’oubliez pas que l’enfant mange ce qu’on lui met dans son assiette. Variez les repas !

Vous n’êtes pas obligé de proposer de nombreux aliments dans son assiette. Mais, varier tous les jours pour stimuler sa curiosité et le développement de son goût.

Attention à l’apport de protéines. La viande étant plus dure, elle est souvent plus sucée que mangée. Alors pensez au pain de viande ou de poisson qui est plus facile à mastiquer.

Pour les yaourts et pouding, vous pouvez tremper une cuillère et la poser sur la tablette de la chaise. L’enfant la prendra pour la mettre à sa bouche. Il la sucera. Il peut aussi tremper ses doigts.

Sécurité 

  • Ne laissez jamais votre bébé manger seul.
  • Ne lui donnez aucun aliment jugé dangereux pour son âge(des aliments durs, de petits aliments comme des raisins secs, des noix, etc.).
  • Ne donnez pas d’aliments vides ni de repas de restauration rapide (frites…) qui contiennent beaucoup trop de sel et de gras pour bébé.
  • Si bébé refuse de manger pendant plusieurs jours alors qu’il mangeait très bien auparavant, il y a lieu de s’inquiéter, surtout s’il n’est pas allaité. Si c’est le cas du vôtre et que vous constatez qu’il perd du poids, consultez votre médecin de famille

Étouffement ?

DME implique de laisser bébé mordre dans de gros morceaux afin qu’il prenne des bouchées qu’il peut bouger dans sa bouche. En mordant, il prendra des bouchées de la bonne grosseur et comprendra naturellement quoi faire.

Évitez de couper de petits cubes ou des rondelles avec lesquelles il pourrait s’étouffer. Les viandes tendres, mijotées, le brun du poulet, les légumes cuits et les fruits mûrs représentent de bons choix pour commencer.

Un bébé risque moins de s’étouffer s’il on le laisse contrôler ce qui rentre dans sa bouche que lorsqu’on le nourrit à la cuillère parce qu’un enfant n’est pas capable de déplacer les aliments de l’arrière de sa bouche vers sa gorge tant qu’il ne sait pas mâcher. Le risque de s’étouffer est donc plus grand lorsque l’enfant reçoit de la purée à la cuillère. Surtout s’il s’agit d’une purée avec des morceaux.

Un aliment non mastiqué sera recraché. Il est important de ne pas paniquer, ni trop intervenir. Surveillez. L’enfant comprendra ainsi instinctivement qu’il doit mastiquer et ne développera pas de peur.

Avantages et inconvénients

A comme… autonomie du bébé, facilité de préparation des repas pour les parents, éveil et motricité fine.

I comme… nourriture sur le plancher, gaspiller un peu à chaque repas, durée des repas

 

Bon appétit !

Nourrir sa santé peut vous accompagner dans cette étape importante du développement votre enfant et pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *