Pourquoi l’huile d’olive est bonne pour vous santé ?

Tout savoir sur l’huile d’olive pour nourrir votre santé tout naturellement !

1ère bonne raison : l’huile d’olive contient d’excellent gras dont votre cerveau a besoin.

  • 73 % d’acides gras mono-insaturés
  • 13,8 % d’acides gras saturés
  • 9,7 % d’acides gras oméga-6 (polyinsaturés)
  • 0,76 % d’acides gras oméga-3 (polyinsaturés)
  • 75 % des apports journaliers recommandés en vitamine K
  • 72 % des apports journaliers recommandés en vitamine E

La seule faiblesse de cette huile est son rapport oméga-6/oméga-3 (10 pour 1).  L’alimentation occidentale est trop riche en acides gras oméga-6 et trop pauvre en oméga-3 en raison des plats (industriels) préparés et aliments transformés. Ils contiennent en effet beaucoup d’huiles pas chères comme l’huile de tournesol, l’huile d’arachide…

2ème bonne raison : elle a un super pouvoir antioxydant

L’huile d’olive contient de nombreux antioxydants. C’est pourquoi malgré son rapport oméga-6/-3 n’est pas idéal, elle combat les maladies inflammatoires et le vieillissement prématuré. L’acide oléique peut réduire les marqueurs d’inflammation, comme la protéine C-Reactive. L’oléocanthal fonctionne comme l’ibuprofène, un anti-inflammatoire courant.

3ème bonne raison : elle protège votre cœur

Le régime des pays méditerranéens réduirait de 30 % le risque de crise cardiaque et d’infarctus. Pourquoi ?

  • baisse de la pression artérielle.
  • action contre les caillots de sang qui bloquent vos vaisseaux sanguins en cas d’infarctus ou d’AVC.
  • réduction de l’inflammation liée aux problèmes cardiaques.
  • protection contre le mauvais cholestérol (LDL) des dégâts du stress oxydatif.
  • protection de l’intérieur de vos vaisseaux sanguins, là où se dépose la plaque de cholestérol.

4ème bonne raison : Et plus… notamment pour votre cerveau

Comme le gras de coco, on sait aussi que l’huile d’olive peut ralentir la progression de l’Alzheimer en nettoyant les agrégats de bêta-amyloïde. On peut dire qu’elle préserve votre mémoire en améliorant leurs fonctions cognitives et réduisant le risque de démence.

Les antioxydants de l’huile d’olive sont connus pour réparer les dégâts causés par le stress oxydatif sur les gènes liés au cancer. C’est donc bon à savoir !

 

A savoir absolument sur l’huile d’olive :

  • Plus l’huile est vert sombre, meilleure elle est. Faux. D’ailleurs, pour protéger les vertus de l’huile, il vaut la choisir une bouteille de verre opaque et la conserver à l’abri de la lumière.
  • La vraie huile d’olive est amère. Parfois selon l’olive, la date de sa cueillette…
  • Elle ne se solidifie pas au frigo. Les huiles polyinsaturées restent liquides.
  • L’huile d’olive commence à fumer à 190C. Mais elle n’est pas faite pour la friture car les acides gras polyinsaturés s’oxydent et se détériorent à haute température. Pour la santé, il est rpéférable de la consommer crue.

Comment l’acheter ?

Une huile d’olive sans le label « vierge » ou « vierge extra » ne sera pas :

  • Raffinée (neutralisation des acides, désodorisation et décoloration de l’huile)
  • Extraite à l’aide de solvants
  • Chauffée
  • Mélangée avec des huiles pas chères sans odeur (comme l’huile de colza, ou l’huile de soja).

Un défaut peut trahir un manque de soin apporté à l’élaboration de l’huile :

  • Goût rance (oxydation)
  • Goût chomé (fermentation des olives entassées trop longtemps avant d’être broyées)
  • Goût moisi (notamment le bois humide)
  • Goût de lie (signe que la pulpe a mal été filtrée)

Une huile de qualité est idéalement bien étiquetée : sa provenance, son producteur, avec les indications de type « mise en bouteille le… » ou « à consommer de préférence avant… ».

Quand vous la goutez, recherchez

  • L’amertume
  • Le fruité
  • Le (léger) piquant au fond de la gorge

 

Bonne dégustation !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *