Un aliment précieux pour votre santé : la levure de bière

La levure de bière ou alimentaire ou Saccharomyces cerevisiae : connaitre ses bienfaits pour votre santé

Cette poudre jaunâtre, d’odeur aromatique et de saveur légèrement amère voir de noisette, est une champignon microscopique unicellulaire et non pathogène connu depuis l’antiquité. Issu à l’origine de la fermentation du houblon et du blé, elle était utilisée pour la production de la bière. C’est de cette pratique qu’elle tira son nom.

Sans gluten ?

Aujourd’hui elle est produite aussi sans gluten lorsqu’elle est cultivée sur un milieu nutritif riche en sucre comme la mélasse de betterave ou de riz. Par ailleurs, les champignons n’étant pas des céréales, ils ne contiennent pas de prolamines. Pour éviter tout risque, vous devez choisir une levure pure, biologique et certifiée sans gluten. Ainsi, même les personnes cœliaques peuvent en consommer.

Elle constitue un excellent complément alimentaire, une source naturelle d’acides aminés, de protéines, de vitamines B et de minéraux. C’est pourquoi elle est très connue des végétariens qui compensent grâce à elle les nutriments absents du à l’élimination des produits carnés de leur alimentation.

Vivante ?

Pour être pleinement efficace, elle doit toutefois se consommer vivante. Mais comme il est difficile de la maintenir à ce stade sans pourrissement, l’industrie a trouvé une parade. Elle est séchée pour ainsi conserver toutes ses propriétés. Ce conditionnement la rend accessible aux consommateurs tout en étant prête à ‘’reprendre vie’’. C’est pourquoi elle est dite  »revivifiable »,  »vivante » ou  »active ». Mais, attention, la plupart des suppléments de levure de bière vendus dans le commerce sont à base de levure inactive ! Le conditionnement par séchage à haute température détruit les cellules de la levure. Elle a les mêmes constituants, mais les probiotiques sont morts. Alors vérifier bien ce que vous achetez.

Que retrouve-t-on dans la levure pour qu’elle soit si intéressante ?

Saviez-vous que depuis les années 30, la levure de bière est recommandée aux personnes souffrant malnutrition et notamment dans les pays faisant à des famines régulièrement. Actuellement le FAO considère que la levure de bière fait partie des sources végétales de protéines alimentaires les plus intéressantes après la spiruline.

35% à 40% de protéines dont 8 Acides Aminés essentiels
Minéraux (10%) : Calcium ; Cuivre ; Fer ; Magnésium ; Phosphore ; Potassium ; Soufre
Vitamines du groupe B (1,3,6,9) et notamment la B12 (certaines sont aussi enrichies en B12)
et plus encore comme des enzymes.

Quels sont ses bienfaits ?

  • Cheveux, peau, ongle : croissance et santé (par ex. elle est anti acnéique)
  • Yeux en prévention
  • Santé de la femme : lactation, ovulation, enceinte (vomissement comme soutien à la santé générale)
  • Santé digestive : amélioration de la digestion, reconstituant de la flore (SII, post-antibiotique…), transit (constipation ou diarrhée)
  • Anémie et fatigue (la B12 et le fer travaillent ensemble)
  • Force musculaire (personne âgée, musculation…)
  • Santé immunitaire : reconstituant et stimulant
  • Malnutrition et carences

Comment prendre la levure ?

En poudre, en paillette, en gélule, c’est selon vos goûts et votre budget. Elle agrémente parfaitement la soupe, les salades, les sauces… et mes fromages végan.

  • Chez l’adulte, la posologie est de 2 à 3 gr de levure de bière sèche par jour (1 cuillère à soupe); jusqu’à 10 gr par jour dans certaines indications.
  • Chez l’enfant, 1 à 1,5 gr par jour (1 cuillère à café).

La cure dure au minimum un mois, deux mois étant préférables pour les personnes faibles ou présentant plusieurs problématiques listées précédemment.

Son efficacité est renforcée par son association avec du zinc dans les dermatoses (psoriasis, eczméma persistant…) et avec du magnésium pour lutter contre le surmenage et la fatigue (burn-out…).

Ne pas la prendre avec des aliments chauds ou dans le cadre d’un traitement antifongique, sinon elle meurt.

Contre-indication ?

Aucune interaction médicamenteuse. La levure de bière est également dénuée d’effets secondaires aux doses conseillées.

Toutefois elle n’est pas recommandée aux patients prenant des antidépresseurs, des antalgiques ou des inhibiteurs de la monoamine-oxydase (risque d’hypertension artérielle). Idem pour les personnes avec une sévère immunodépression : risque possible de septicémie. Enfin, certaines personnes peuvent être allergiques ou sensibles à la levure de bière.

Pour savoir comment la levure de bière pourrait répondre à votre besoin et faire partie d’une prise en charge en naturo&nutrithérapie avec d’autres plantes et aliments ciblés, Nourrir sa santé peut vous accompagner.

438 492 4987 ou nourrirsasante@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *